Les pesticides sont omniprésents dans notre quotidien : nourriture, eau, air, activités de jardinage … Ce constat est bien inquiétant car l’exposition aux pesticides n’est pas sans conséquence sur la santé. En effet, certains pesticides sont cancérigènes, d’autre affectent le système nerveux, sont toxiques pour le foie et les reins. Un grand nombre sont également des perturbateurs endocriniens et modifie le fonctionnement du système hormonal chez l’homme, même à très faible dose.

L’eau distribuée à notre robinet n’échappe pas à cette contamination. En effet l’agriculture intensive pratiquée en France utilise de grande quantités de pesticides pour traiter les cultures contre des espèces jugées nuisibles : insectes, mauvaises herbes, champignons, rongeurs … Ces produits chimiques s’écoulent vers les rivières et traversent les sols jusqu’aux nappes phréatiques.

L’eau qui coule du robinet provient essentiellement des cours d’eau et des nappes phréatiques. Ainsi, des résidus de pesticides peuvent se retrouver dans nos verres d’eau !

Jusqu’à présent, faire analyser l’eau de son robinet était relativement compliqué et très coûteux  Aujourd’hui, la société Kudzu Science (www.kudzuscience.com) propose un kit d’analyse à un prix abordable permettant d’analyser l’eau de consommation. Le kit de Home Testing se compose d’une poche en plastique munie d’un tuyau et d’un filtre. Après avoir filtré l’eau à analyser, il suffit de renvoyer le filtre au laboratoire avec l’enveloppe prépayée inclue dans le kit d’analyse. Moins de 15 jours après, le rapport d’analyse de votre eau est disponible sur le site internet de Kudzu Science dans un espace sécurisé. Vous saurez alors si la consommation de l’eau distribuée à votre robinet présente un risque pour votre santé.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*