Vous réalisez des travaux chez vous ? Faites le diagnostic de la qualité de l’air intérieur

Beaucoup de personnes réalisent eux-mêmes des travaux d’aménagement ou de rénovation chez eux. Après ces travaux, il est important  de contrôler la qualité de l’air intérieur dans les pièces où les travaux ont été réalisés, notamment pour les chambres destinées aux enfants et en particuliers les nourrissons qui sont beaucoup plus sensibles à ces pollutions que les adultes.

En effet, des travaux d’isolation améliorent les performances énergétiques et le confinement, mais ils dégradent également la qualité de l’air intérieur. Les peintures utilisées, même les acryliques, émettent des quantités importantes de Composés Organiques Volatils (COV) dangereux pour la santé. Le mobilier, les ameublements en bois et en matières synthétiques contiennent aussi des COV dont le formaldéhyde. Ils émettent ces polluants tout au long de leur vie mais en plus grande quantité après leur fabrication et leur montage.

Tous les matériaux n’émettent pas la même quantité de COV et il existe aujourd’hui un étiquetage permettant de sélectionner les matériaux émettant le moins de ces composés chimiques dangereux pour notre santé. Le classement de ces matériaux va de A+ pour les matériaux les moins émissifs jusqu’à C pour les matériaux émettant le plus de COV. Il convient donc de vérifier que les matériaux utilisés sont bien classés A+ ou A.

Pour réaliser un test de qualité de l’air intérieur, il est recommandé d’attendre au moins 1 mois après les travaux. Il existe sur le marché des kits d’analyse permettant de réaliser à moindre coût ces tests soi-même, notamment ceux que la Société Kudzu Science propose sur son site internet www.kudzuscience.com à partir de 79€. Les kits d’analyse se composent de petits boitiers (capteurs passifs) permettant de capturer les COV présents dans la pièce analysée. Ils sont déposés dans la pièce pendant 7 jours puis renvoyés par la poste chez Kudzu Science pour analyse grâce à la lettre Max prépayée incluse dans le kit. Au maximum 15 jours après réception des échantillons  au laboratoire, un rapport d’analyse est téléchargeable sur le site internet dans un espace sécurisé et anonyme, accessible avec l’identifiant unique attribué à chaque kit d’analyse.

Dans le rapport d’analyse vous trouverez le bilan de la qualité de l’air présenté sous la forme d’un indice permettant de savoir si la qualité de l’air est bonne ou mauvaise et présente des risques pour la santé. Le rapport comporte également des fiches explicatives pour chaque polluant détecté ainsi que des conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur de nos habitations.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*