Dans le contexte actuel plutôt morose, les français souhaitent créer leur entreprise : 15 millions de français aimeraient créer leur entreprise, selon un sondage mené par l’institut Think en janvier 2013.
Ainsi la création d’entreprise se présente pour 30% des français comme LA solution anti-chômage mais aussi pour permettre de mettre du beurre dans les épinards !

soutenir les entrepreneurs

soutenir les entrepreneurs

Trouver d’autres solutions de financement

Ces entrepreneurs en devenir sont généralement bloqués, non pas par le manque d’idée, mais bien par le financement !
Pour palier ce défaut de financement « classique », plusieurs solutions existent…La preuve en est, depuis quelques années, le financement participatif se développe en France (autrement appelé crowdfunding, financement par la foule, ou financement communautaire).
Tout le monde se rappelle de la première campagne présidentielle de Barack Obama : financée par le crowdfunding, mais plus loin encore la Statue de la Liberté (en 1875, plus de 100.000 souscripteurs particuliers ont permis de lever les fonds nécessaires à sa construction).

Là où il y a de bonnes idées, mais où les banques sont trop frileuses, le financement participatif prend le relai !

Z’entreprendre, force du réseau  et financement participatif

Le réseau de financement participatif Z’entreprendre, a vu le jour en 2012 : il permet aux porteurs de projet de présenter leur idée de création d’entreprise, et de lever des fonds…mais ce réseau de crowdfunding va plus loin.

Le crowdsourcing, l’échange, l’approvisionnement participatif et la mise en commun des connaissances.

Les entrepreneurs étant bien trop souvent confrontés à la solitude, à un isolement dans leurs recherches de fonds et surtout de soutien (quelle que soit la forme de ce soutien) … Z’entreprendre offre aux porteurs de projets une plateforme unique d’échange, les entrepreneurs développent ainsi leur réseau de confiance et récoltent conseils et expertises auprès des internautes.
L’idée ne faisant pas tout, c’est le crowdsourcing qui permet aux porteurs de projet d’éviter bien des écueils lors des démarches de création d’entreprise.

Le financement participatif : lever des fonds « autrement »

Les autorités et les médias prennent enfin conscience en ce début d’année 2013, que pour soutenir les entrepreneurs et l’entrepreneuriat français, il est grand temps de proposer des solutions alternatives.

Prise de conscience politique

Les assises de l’entrepreneuriat lancées le 15 janvier dernier par la ministre Fleur Pellerin (ministre chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie Numérique) ouvrent un débat citoyen pour développer le potentiel des entreprises… dans les 9 thématiques de réflexion retenues : Proposer de nouvelles sources de financement pour les entreprises, et mettre en valeur d’autres pistes de développement comme le financement par les Business Angels, ou les plates-formes de financement participatif (crowdfunding) comme Z’entreprendre.
Un débat citoyen auquel tout le monde peut participer, et donner son avis jusqu’au 15 février 2013.

Prise de conscience médiatique

Pas plus tard que jeudi dernier (7 février), l’émission de France 2 « Envoyé Spécial » a diffusé un reportage intitulé « Financement par Internet: tous pour un ! ». (voir le reportage d’envoyé spécial)
Le financement participatif, jusque-là seulement connu et apprécié des internautes,  est dorénavant passé à la vitesse supérieure. Le système a fait des émules, et en quelques heures, les sites internet de crowdfunding ont été pris d’assaut.
Suite à la diffusion de ce reportage, le réseau de financement participatif Z’entreprendre a battu un record d’audience, avec plus 120 000 pages vues en 24 heures. C’est près de 30 nouveaux projets de création d’entreprise qui ont été déposés sur www.zentreprendre.com !

Investissez dans de bonnes Z’Idées …

financement participatifLa plupart des projets déposés sur le réseau de financement participatif Z’entreprendre, cherchent de faibles montants (aux alentours de 8.000 ou 10.000€) ; le schéma est simple et efficace : « si les gens intéressés par l’idée mettent tous 100€, le projet sera financé à 100% et verra alors le jour ».

Z’entreprendre offre ainsi un tremplin aux porteurs de projet, et une opportunité aux internautes de sponsoriser des entreprises de demain qui les interpellent, en utilisant le financement participatif. Les outils mis à la disposition des internautes sur z’entreprendre  permettent aux porteurs de projet d’utiliser tous les moyens du web pour créer du buzz autour de leur future entreprise

…qui plus est, ce site internet de financement participatif est 100% gratuit !

Inscrivez vous dès maintenant sur Z’entreprendre et venez soutenir les bonnes Z’idées.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*