Communiqué de presse Hedonice, distributeur de cigarettes électroniques rechargeables

HEDONICE se positionne en faveur des plages sans tabacLes vacances approchent ! Ce week-end sera le premier grand week-end de départs. Aussi, si les destinations sont multiples, beaucoup de vacanciers choisissent les vacances à la mer.

Comme le constate les dirigeants d’HEDONICE, « s’il est agréable de bronzer ou se baigner l’été… Il est tout aussi désagréable de constater l’impact néfaste des milliers de mégots de cigarettes déversés chaque été sur nos littoraux ».

Un constat alarmant qui a forcé certaines municipalités à prendre des mesures en faveur des plages sans tabac. Que ce soit à Nice ou St Malo, la chasse va être faite aux fumeurs ne voulant pas respecter les règles du jeu.

La ville de Nice s’est rapprochée de la Ligue Nationale contre le Cancer, pour obtenir le label « Plage sans tabac» qui s’inscrit directement dans le mouvement du label national « Espace sans tabac » créé par cette même Ligue.

HEDONICE implantée à Sophia Antipolis et spécialisée dans le développement et la distribution de cigarettes électroniques rechargeables, constate chaque année les ravages du tabac sur l’homme mais aussi sur l’environnement.

Un constat qui a donné naissance à la marque en 2012. Ainsi, la disposition, visant à rendre les plages sans tabac, s’inscrit directement dans les valeurs éthiques de la marque française de cigarettes électronique qu’elle entend encourager.

HEDONICE fait d’ailleurs part de ses inquiétudes quand à la possibilité de voir les mégots cigarettes traditionnelles remplacés par des cigarettes électroniques jetables usagées sur les plages sans tabac. Si un modèle rechargeable pourrait-être la solution, il n’en reste pas moins que la cigarette électronique n’est pas un produit banal et que les batteries non recyclées ont aussi un impact sur notre environnement. HEDONICE est donc favorable à l’élargissement de la mesure plage sans tabac aux cigarettes électroniques.

En effet, comme l’évoque un responsable de la marque : « La cigarette électronique est dans le viseur de l’état pour des raisons qui dépassent le cadre du produit, aussi il serait dommage de donner un argument permettant de faciliter l’assimilation de la cigarette électronique à un produit du tabac alors qu’elle n’en est pas un et n’a pas vocation à le devenir ».

Une position qui, nous l’espérons, sera partagée par d’autres acteurs du marché.

agence de communication Sophia Antipolis

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*