La pollution de l’air intérieur est aujourd’hui un sujet pris très au sérieux par les pouvoirs publics. Dès le 1er janvier 2015, les Etablissement Recevant du Public (ERP) accueillant la petite enfance (crèches et écoles maternelles) devront avoir effectué le contrôle de la qualité de l’air intérieur de leurs bâtiments.

Il s’agit d’effectuer des mesures de la pollution de l’air et plus particulièrement de deux Composés Organiques Volatils (COV) : le benzène et de formaldéhyde, deux polluants classés cancérigènes. La pollution de l’air par le formaldéhyde est aussi reconnue comme facteur aggravant l’asthme et les allergies.

Les enfants souffrent plus que les adultes de la pollution de l’air intérieur des lieux de vie et en particulier dans les logements. D’une part les enfants sont plus fragiles et d’autre part la pollution de l’air par le formaldéhyde est plus importante dans les chambres d’enfants.

Bien souvent les chambres d’enfant sont meublées avec du mobilier neuf et la peinture a été refaite récemment.

Le mobilier neuf est source importante de la pollution de l’air par le formaldéhyde car il est généralement en bois. Le bois aggloméré est bien souvent préparé avec des colles à base d’urée et de formol (solution de formaldéhyde). En conséquence, ils émettent des quantités élevées de formaldéhyde dans l’air et sont à l’origine d’une sévère pollution de l’air par le formaldéhyde.

La peinture peut contenir des quantités importantes de solvants capables de polluer l’air intérieur d’une chambre d’enfant. Pour ces matériaux de décoration un étiquetage est obligatoire depuis 2012. Il mentionne la classe d’émission de COV : A+ pour une peinture qui émettra peu de COV à C pour une peinture qui émettra des quantités élevées de COV. Il est bien entendu conseillé d’utiliser une peinture avec une classe d’émission A+ ou A.

Dans tous les cas, il est important de bien contrôler la pollution de l’air intérieur de la chambre des enfants afin d’éviter des problèmes de santé. Pour réaliser ce test de la qualité de l’air intérieur, le kit d’analyse DUO Air Intérieur de Kudzu Science est parfait pour faire un bilan complet de la pollution de l’air intérieur.

Ce test de la pollution de l’air est très simple à réaliser, il s’agit de déposer deux capteurs dans la chambre de l’enfant pendant une durée de 7 jours puis de renvoyer les capteurs à Kudzu Science avec l’enveloppe prépayée inclue dans kit d’analyse. Quelques jours plus tard, les résultats de l’analyse de l’air intérieur sont disponibles dans un rapport complet téléchargeable sur le site de Kudzu Science.

Le rapport présente le niveau de pollution de l’air intérieur de la chambre analysée, les polluants à l’origine de la pollution de l’air intérieur et des conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur.

N’attendez pas que votre enfant soit malade pour faire tester la pollution de l’air intérieur de sa chambre. Avec les résultats, vous pourrez agir pour qu’il respire un air sain et sans risque pour sa santé.

Le kit d’analyse DUO Air Intérieur est disponible sur le site de Kudzu Science pour 129€.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*