Nous sommes beaucoup à déménager soit pour des raisons professionnelles, soit parce que la famille s’agrandie ou que les enfants sont maintenant grands et ont quitté le domicile. Généralement, le nouveau logement a été rénové (aménagements et travaux de peinture) et après l’emménagement, il peut être important de contrôler la qualité de l’air intérieur des pièces principales.

En effet, les Composés Organiques Volatils (COV) sont présents dans les habitations et peuvent, lorsque les quantités sont importantes, être dangereux pour la santé. Ces polluants de l’air intérieur proviennent principalement des matériaux de construction et de rénovation (peinture, vernis, colles …), de l’ameublement (bois, mousses …) mais également des activités humaines (fumée de cigarette, encens, parfums et bougies d’intérieur, produits ménagers …).

Les enfants sont particulièrement touchés car certains polluants, tel que le formaldéhyde, sont reconnus comme facteurs d’aggravation de pathologies comme l’asthme et les allergies. De même, les personnes ayant des problèmes respiratoires peuvent voir leur état se dégrader.

Par conséquent, pour bien débuter dans son nouveau logement, réaliser un test de qualité de l’air intérieur peut s’avérer très utile avant que les problèmes de santé n’apparaissent.

Faire un diagnostic de la qualité de l’air intérieur de votre habitation est très simple. Il existe dans le commerce des kits d’analyse, comme ceux proposés par la société Kudzu Science à partir de 79€. Le kit d’analyse contient un ou plusieurs boitiers, des capteurs passifs, qui vont emprisonner les polluants présents dans l’air. Il suffit de les exposer pendant 7 jours puis de les renvoyer, dans l’enveloppe prépayée, au laboratoire pour analyse.

Dans un délai de 15 jours, les résultats sont disponibles sur le site www.kudzuscience.com dans un espace sécurisé et anonyme, accessible uniquement avec l’identifiant attribué à chaque kit d’analyse. Dans le rapport d’analyse, vous trouverez un bilan de la qualité de l’air intérieur de la pièce analysée, des détails sur les polluants détectés ainsi que des conseils pour améliorer la qualité de l’air intérieur de votre habitation.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*